Fernsehsender Paris

En 1943, la poste Allemande, la Propaganda Staffel et la Gouvernement de Vichy créèrent à Paris une station de télévision. Son but était de diffuser des programmes afin de distraire les soldats Allemands blessés et soigé dans les hôpitaux parisiens. Le fondateur et directeur de cette télévision était un lieutenant de l'armée Allemande nommé Kurt Hinzmann. Il avait été quelques années auparavant le directeur de la télévision allemande à Berlin. Le studio de télévision fut installé dans un ancien dancing qui faisait partie du défunt parc d'attraction Magic City fondé par Ernest Cognacq, le propriétaire du grand magasin de "La Samaritaine" à Paris. Le matériel de prise de vue était fourni par AEG et la ReichPost. Le standard allemend de 445 lignes était utilisé.

Ce projet a pu se concrétiser grâce à l'existence du plus puissant émetteur à ondes courtes d'Europe, construit avant guerre par le Ministère Français de Postes et situé dans les sous-sols de la Tour Eiffel, l'antenne étant situé au sommet de l'édifice. Cet émetteur expérimental n'avait jamais été utilisé au mieux de ses capacités par les ingnieurs Français avant guerre et était inutilisés quand les Allemends s'installèrent à Paris.

Le dancing fut rapidement réaménagé et de luxueuses installations de télévision furent installées ainsi que des bureaux et ateliers dans les immeubles environnants. Ce centre de télévision devin, après la fin de la guerre, le lieu de naissance de la Télévision Française moderne et fut rendu célèbre sous le nom "Studios Cognacq-Jay".

In 1943, the German Post, the Propaganda Staffel and the French Vichy Government set up a TV station in Paris. The purpose was to broadcast programmes for the German soldiers cured in the Paris hospitals.The 'project Manager' and founder was a Wermacht lieutenant named Kurt Hinzmann. This man had been a few years ago in charge of the German TV in Berlin.The TV studio had been installed in a former dance hall which belonged to the late Magic City recreation park fouded by Ernest Cognacq the owner of the general store "La Samaritaine" in Paris. The broadcast equipment was provided by AEG and the German ReichPost. The German 445 lines standard was used.

The project found itself achievable due to the existence of the most powerful shortwave transmitter ever built in those days by the French Ministère des Postes and located in the South basement of the Eiffel tower, the aerial being located at the top of the tower. This experimental transmitter had never been fully used by the French engineers during the pre-WW2 days and was unemployed when the German Army came into Paris.

The dance hall was quickly refurbished and a luxury TV studio as well as production facilities were installed in several buildings around the former dance hall. This
TV center became, after the end of the war, the birthplace of the modern French TV as well kown as the Cognacq-Jay TV center.

Vue du studio. Deux caméras AEG 445 lignes lors de la diffusion en direct d'un concert télévisé. Noter le diamètre important des cables des caméras et les cablemen en blouse blanche. Ces caméras utilisaient des tubes de prise de vue de type iconoscopes et nécessitaient une illumination très vive des scènes filmées pour obtenir une image exploitable.

Picture of the TV studio. Two AEG 445 lines cameras during a musical telecast. Note the size of the cables and the cable pullers dressed in white. These cameras used an iconoscope picture tube and required a bright illumination in order to produce viewable pictures.

 

Emission de variétés à Fernsehsender Paris. Les artistes arrivent sur le plateau en passant par l'ouverture de la corne d'abondance. Noter l'intensité de l'éclairage.

Variety telecast at Fernsehsender Paris. The artists coming on stage to perform were passing in the hole of the abundancy horn. Note how brightly the stage is lighted.

 

Capture écran de la mire de Fernshesender Paris réalisée par l'armée de l'air Britannique pendant la guerre depuis la station d'écoute de Beachy Head au sud de l'Angleterre. Cette image était accompagnée le plus souvent du son de Radio Berlin relayé en direct, ou à l'ouverture et à la clôture des programmes de la mélodie "Sur le Pont d'Avignon". Le moirage visible sur l'écran provient du récepteur 405 lignes britannique qui a dû être modifié pour recevoir le 445 lignes Allemand.

Off-screen capture of the Fernsehsender test card made by the Royal Air Force during WW2 from the station of Beachy Head on the South coast of England. This image was mostly broadcasted with Radio Berlin on the sound channel and at opening and closure of the programs, with the French melody "Sur le Pont d'Avignon". The picture moire comes from the modified to German 445 lines British 405 lines receiver.


Retour à l'index des Télévision - Return to Television index

Retour page d'accueil - Return to Main page